GUIDE PAO 

Privilégiez le Format PDF
C'est le meilleur moyen d'échanger avec les professionnels des arts graphiques, tout en gardant la maîtrise de vos créations et des outils que vous jugez bon de mettre en oeuvre.
Utilisez le format PDF pour vos travaux d'imprimerie, c'est vous affranchir des problèmes de compatibilité entre applications ou entre systèmes d'exploitation, c'est profiter de sa compacité pour vous faciliter les transferts par internet, c'est aussi assurer la portabilité de vos documents, les normaliser et les sécuriser.


Votre Dossier
Avant de nous transmettre vos fichiers, rassembler tous les éléments nécessaires à la fabrication dans un seul dossier (polices, images, etc.). N'oubliez pas de fournir un fichier de contrôle que vous nommerez xxxx_controle.jpeg (image ou capture écran).

Des Visuels IRREPROCHABLES
Les originaux : Eviter autant que possible les originaux de type "document imprimé" ou "image web". Préférer des photos, diapositives, dessins, peintures ou originaux numériques. Numérisez-les avec soin.

Résolution d'une image
Elle dépend de l'utilisation faite de l'image. Pour une impression, il est préférable de choisir une résolution comprise entre 200 et 400 pixels/pouce. Une résolution inférieure pourra faire apparaître de la pixélisation. Une résolution trop importante est totalement inutile et encombre vos disques (pas plus de 400 dpi pour les images couleur ou en niveau de gris et 1200 pour les images au trait).

Mode de l'image :
L'image doit IMPERATIVEMENT être transformée en mode CMJN (Cyan, Magenta, Yellow, Black, alias CMYK dans les logiciels en langue anglaise) avant d'être enregistrée. Un non-respect de cette consigne peut se solder par une image ternie ou sans rapport avec les couleurs originales.

Enregistrement de l'image : 
L'image doit être enregistrée en format EPS ou TIFF. Tout autre format et surtout toute compression d'image sont à éviter compte tenu des risques de perte de qualité ou d'incompatibilité. Néanmoins, l'utilisation d'images CMJN au format JPEG, en qualité maximale, donne des résultats satisfaisants.

Taux d'agrandissement d'une image :
Sur Xpress ou Indesign, le taux d'agrandissement doit être proche de 100% si vos scans ont été bien réalisés. Les taux conseilés doivent, en corrélation avec la résolution de l'image, être compris entre 75% et 130%. En dessous de 75% l'image occupera inutilement de l'espace disque. Au dessus de 130% l'image commencera à pixelliser.

Bloc image :
Sur X-Press ou Indesign, attribuez une couleur de fond aux blocs image. Nous vous conseillons le blanc. En laissant "aucune couleur" dans le bloc image, vos images risquent d'être imprimées avec des "trous" (une image sans fond se voit appliquer automatiquement une sorte de détourage des zones non blanches, résultat désastreux la plupart du temps).
 
Moirage :
Si vos visuels présentent un risque de moirage (les tissus ont par exemple tendance à moirer) et que vous souhaitez en vérifier l'aspect avant l'impression, voici quelques astuces :

1 - Exploitez ces visuels à 300 dpi pour une impression prévue en trame 150, à 350 dpi pour une trame 175 ou à 400 dpi pour une trame 200.
2 - Travaillez au tel, sans jamais les réduire ou les agrandir dans la mise en page.
3 - Contrôlez votre image dans Photoshop (de 25% à 50% de zoom)

Si vos visuels ne semblent pas touchés par ce phénomène, la trame offset ne devrait pas entraîner de moirage inopportun au moment de l'impression, si par contre vos visuels moirent déjà, ce sera sans doute le cas lors de l'impression. 


Une mise en page INTELLIGENTE
LES FONDS PERDUS
Dès lors qu'une image ou un bloc se situe au bord d'une page, il est indispensable de prévoir des fonds perdus. Le fond perdu consiste à faire déborder l'image en dehors de la page (de 3 mm au minimum), de façon à prévenir les imperfections de pli ou de coupe. Sans fond perdu, le risque de voir apparaître un liseré blanc entre l'image et le bord de page est très important. Cela vaut aussi pour les bendays (fond de couleur). Dans Indesign, vous devez aussi spécifier la dimension des bords perdus de la page à la création du document (ou dans le menu "format de document").


La zone Tranquille
C'est la marge intérieure de vos documents où vous éviterez de placer des textes ou des logos. Celle-ci est de 3/4 mm sur la plupart des produits, en dehors des brochures piquées où vous ménagerez une zone de 5 mm tout autour de votre page. Dans le cas d'une brochure en dos collé, cette zone tranquille devra représenter 10 mm. Ceci vous évitera les mauvaises surprises liées à la chasse papier, au pliage ou à la coupe massicot de vos documents.

Soutien de noir

Pour vos aplats noirs, ne vous contentez pas de la couleur noire. Créez une couleur spécifique composée de 100% de noir et 30% de cyan, 30% de magenta et 30% de jaune.  Cette technique de soutien de noir (autrefois appelé "bleu de soutien" car 40% de cyan était ajouté au noir) mettra en valeur vos aplats noirs, en les rendant plus denses et plus profonds sans surencrage (l'encre noire n'est pas tout à fait noire). Elle n'apporterait rien à votre document (ne parle-t-on pas du "gris texte" que forment naturellement les paragraphes).
En matière d'impression numérique un noir à 400% est vivement recommandé (C100% M100% J100% N100%). 


Attention à la surimpression
Vous devez contrôler vos documents en affichant les surimpressions pour obtenir une vue réaliste de vos travaux. Avec certains logiciels, il arrive que la "surimpression" soit attribuée involontairement à certains objets. Pour ne pas avoir de mauvaise surprises lors de l'impression, vérifiez cette option et surtout pensez à toujours activer l'aperçu des surimpressions dans Acrobat quand vous contrôlez vos fichiers PDF (avant de passer commande).

Astuces : La couleur noire 100% est systématiquement en surimpression, c'est normal. Les versions 7 et 8 d'X-Press ainsi que toutes les applications Adobe sont en mesure d'afficher les surimpressions, pensez-y !
 

La couleur Bleu
Pour éviter d'obtenir un bleu trop violet, nous vous conseillons de ne pas dépasser 70% de magenta dans la composition de votre couleur. 

Surveiller la charge d'encre
Afin d'éviter des problèmes de maculage lors de l'impression ou lors du façonnage, vous devez être attentif à la charge d'encre. En matière d'impression offset feuille, il est recommandé de ne pas dépasser une charge d'encre de 300% pour un papier couché et de 280% pour tout autre papier.

Astuces : Pour connaitre le taux d'encrage, il faut additionner toutes les valeurs primaires. Dans Acrobat il existe un menu permettant de mettre en évidence les taux trop élevés. Dans Photoshop, il suffit de modifier les options de la palette "infos" pour pouvoir lire cette valeur avec la pipette. Pour corriger ce type de défaut sur les images, le recours à un profil icc adapté est souvent la solution, comme le retrait sous couleur (contactez art.repro@hotmail.fr pour obtenir plus de détails).


Image en filigrane
Afin d'obtenir un rendu satisfaisant de vos images atténuées, vous devez impérativement utiliser des valeurs CMJN comprises entre 5% et 20% maximum pour l'impression offset. Pour les images filigranées avec un rendu gris neutre, utilisez uniquement le noir.

Recto/Verso
Lorsque vous nous fournissez un fichier ou lorsque nous vous adressons un BAT numérique, nous considérons toujours les Recto-Verso comme pivotant de droite à gauche. En conséquence, faites attention au sens de lecture de vos pages pour les documents qui devront comporter une reliure en tête (pour les cartes doubles par exemple) ou  pour ceux qui basculeront de haut en bas (comme les cartes postales à la française avec verso à l'italienne).
Dans le fichier : page 1 = recto, et page 2 = verso.

Astuces : n'oubliez pas la symétrie entre  Recto et Verso quand cous construisez un document. Pensez aussi à fournir un fichier de contrôle pour assurer une meilleure compréhension de vos attentes.

Les formes de découpe
Pour les chemises standard, vous devez exploiter les formes de découpes (gabarits) que nous mettons à votre disposition sur notre site.
Si vous décidez de créer une forme de découpe originale, vous devrez la soumettre à art.repro@hotmail.fr pour évaluer la faisabilité et obtenir une offre de prix. Pensez à la dessiner avec précision, demandez conseil pour les détails (clé, double rainage, format maxi, etc.), puis intégrez le fichier à votre commande vous fournirez un fichier PDF pour l'impression, un autre pour la découpe et enfin un fichier de contrôle laissant apparaître la découpe sur votre visuel.

Astuces : Signalez les filets rainants par des pointillés et les filets coupants par des filets pleins. Pensez à réaliser une maquette pour vérifier le produit fini. Même si votre forme de découpe sera vérifiée par des professionnels, demandez conseil à art.repro@hotmail.fr pour en garantir la faisabilité. 

Pages de droite, pages de gauche
En règle générale, utilisez la fonction "pages en vis-à-vis" de votre logiciel de mise en page (pas de planche), tant pour les livres que pour les brochures. Pour les autres documents (fiches, affiches, flyers par exemple), privilégiez la présentation des pages l'une sous l'autre, avec des débords tout autour.

Astuces : Les pages impaires sont toujours situées à droite, les pages paires à gauche (sauf cas particulier), la première page est toujours une page droite (toute seule au début du jeu de pages), la dernière est aussi toute seule à la fin du document (page gauche).


Comment préparer un vernis sélectif ?
Vous devez fournir un fichier comprenant des aplats de noir qui représenteront le placement du vernis (jamais de tramé pour le sélectif).

Astuces : Pour placer vos aplats de vernis avec plus de précision, utilisez les calques de votre application. Vous pouvez aussi ajouter un contour à vos blocs de vernis (0,25 pt) afin de disposer d'une marge de sécurité en cas de repérage (évitez de vernir des caractères trop fins). Soyez aussi attentifs aux plis sur les documents avec vernis UV sélectif sérigraphique, le rainage a tendance à écailler ce genre de vernis. Une réserve de 2 ou 3 mm à l'emplacement du pli peut s'avérer plus propre.

Les Polices de caractère
N'utilisez pas de polices artificielles (gras, italiques, etc.) dans votre logiciel de mise en page, mais utilisez directement les polices bold ou obliques appropriées.

Astuces : Si vous avez un doute, produisez un PDF "qualité imprimerie", il vous sera alors possible de contrôler l'apparence de vos textes tels qu'ils seront imprimés sur nos presses.


Préférez la vectorisation de vos textes :
En vectorisant vos textes, vous évitez tout problème d'interprétation de la police de caratère lors du "ripping", tout comme les problèmes d'incorporation de polices sous licence.

Astuces :  Dans Illustrator et Indesign, sélectionnez vos textes, puis dans le menu "texte" choisissez "vectoriser".


Comment gérer le symbole euro
Pour imprimer correctement l'€, votre ordinateur doit posséder les polices écran et imprimante d'une police euro (ex. : eurofont). Il ne faut surtout pas taper le symbole € à partir de n'importe quelle police, vous risquez de voir disparaître le symbole lors de l'impression.

Astuces : Par contre si ce symbole est présent dans votre PDF "qualité imprimerie", il le sera aussi sur la feuille imprimée quelle que soit la méthode que vous aurez employée pour le générer (les polices étant incorporées). 


Folio & Pagination des brochures

Utilisez de préférence le " foliage " automatique proposé par le logiciel de mise en page (dans les gabarits de page).  Les folios devront se situer au minimum à 5 mm du bord de la page (en tout cas, en dehors de la zone tranquille). Si vous scindez vos fichiers, déterminez des sections pour maintenir la numérotation automatique de vos pages.
Astuces : Il est habituel que le comptage démarre par la 1ere de couverture, le premier folio imprimé (n°3) se trouve alors en page 3. Il vous est aussi possible de débuter la numérotation par le chiffre 1 sur la première page de l'intérieur (la 3e page), la couverture est alors exclue du comptage.
Evitez de folioter les pages blanches, même si vous devez les compter.
N'oubliez pas que pour une brochure, le nombre de pages doit être multiple de 4, quel que soit le nombre de pages blanches.


Les logiciels recommandés

Nous vous conseillons d'utiliser des logiciels de PAO professionnels et non des logiciels de bureautique, mal adaptés à la quadrichromie et à la haute résolution. Néanmoins, dans la mesure où vous nous fournissez des fichiers PDF normalisés (répondant aux critères de l'imprimerie), vous êtes libre d'exploiter les logiciels de votre choix, sur les plateformes de votre choix.
Voici une liste de logiciels professionnels les plus couramment utilisés chez Art reprO (Mac et/ou PC) :

Adobe Photoshop - Toutes versions. Logiciel de manipulation d'images numériques.
Adobe Illustrator - Toutes versions. Logiciel de création d'illustrations vectorielles.
Adobe Indesign - Toutes versions. Logiciel de mise en page.
Quark X-Press - Toutes versions. Logiciel de mise en page.
Adobe Acrobat - A partir de la version 4. Suite logicielle de conversion (Distiller), de manipulation (Acrobat Pro) ou de visualisation (Reader) des fichiers PDF. 

Agence SEO Web Alliance | Partenaires imprimeur Gard | Plan du site